Photo de Suzanne Brûlotte MENU

Profil de la S.L.O.E

Fondation

La Société de loisir ornithologique de l’Estrie est un organisme sans but lucratif incorporé en vertu de la loi des compagnies du gouvernement du Québec en 1981. Monsieur André Cyr en fut le principal architecte et le premier président.

Mission

La SLOE regroupe les personnes qui s’intéressent à l’observation des oiseaux dans leur milieu naturel et assure le développement et la pratique du loisir ornithologique en Estrie.

Activités

Nos principales activités sont l’organisation d’excursions guidées, de conférences, d’inventaires d’oiseaux, l’entretien d’un sentier de nichoirs à Merlebleus le long de la piste cyclable entre Lennoxville et North Hatley, la publication de notre bulletin d’information « Le Jaseur » à raison de quatre numéros par année, la tenue d’un forum de discussions (Ornitho-Sloe) pour les membres et enfin la compilation des feuillets d’observations quotidiennes pour la région dont les données sont versées dans la base de données provinciale ÉPOQ (Étude des populations d’oiseaux du Québec). Ces données sont utilisées comme référence dans des dizaines d’études d’impact, dans des mémoires de thèse, dans des rapports techniques et des ouvrages de vulgarisation sur les oiseaux.

Réalisations

La SLOE est l’éditeur du guide des sites ornithologiques « L’observation des oiseaux en Estrie » de Denis Lepage. Elle a également participé à la production du volumineux « Atlas saisonnier des oiseaux du Québec » d’André Cyr et Jacques Larivée et à l’ouvrage de Paul Boily « Distribution et abondance relative des anatidés et autres oiseaux aquatiques de l’Estrie ».
La SLOE a publié divers dépliants sur les oiseaux dont « Les canards d’hiver le long de la rivière Massawipi », la « Liste des oiseaux de Jouvence », le « Guide d’identification des rapaces en vol » et une série de trois dépliants sur « Les problèmes à la mangeoire »

La Société de loisir ornithologique de l’Estrie est fière d’avoir contribué de manière significative à la protection des sites ornithologiques de l’Île du Marais à Sainte-Catherine-de-Hatley et du Bois Beckett à Sherbrooke.

Enfin, notre levée de fonds annuelle nous a permis depuis 1996, de verser à l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) la somme de 1 000$ pour la construction d’une volière de présentation à Saint-Jude en plus de parrainer la remise en liberté de 31 oiseaux de proie.

1996 – Grand-duc d’Amérique
1997 – Harfang des neiges en collaboration avec Ailes vertes (Sherbrooke)
1998 – Faucon pèlerin
1999 – Hibou moyen-duc – Petite Nyctale
2000 – Petit-duc maculé – Busard Saint-Martin
2001 – Faucon émerillon – Autour des palombes
2002 – Crécerelle d’Amérique – Épervier brun – Faucon émerillon – Petite Nyctale
2003 – Balbuzard pêcheur – Faucon pèlerin – Faucon émerillon – Petit-duc maculé
2004 – Faucon pèlerin  – Faucon émerillon
2005 – Épervier de Cooper – Buse pattue – Buse à queue rousse – Chouette Rayée
2006 – Autour des palombes – Faucon émerillon
2008 – Pygargue à tête blanche
2012 – Épervier de Cooper – Busard St-Martin – Hibou des marais – Grand-duc –Petite Nyctale

Implication dans le milieu

Conception Web par Lotus Marketing